Ils n’en font qu’à leur tête

Expo Duo François Liénard & Daniel Daniel

Du 28 mars au 6 juin au Château Gilson à La Louvière

Un aquarelliste, un collagiste, un professeur de gravure, un autre d’histoire de l’art, un micro-éditeur, un manieur de micro, un vidéaste, un peintre, un sculpteur, un collectionneur, un amateur d’images, un poète à ses heures, un bricoleur du dimanche. Cette fine équipe s’est donné rendez-vous dans un château à La Louvière. Seront aussi conviés des trapézistes de l’image, des jongleurs de mots, des contorsionnistes de la composition. Un clown hantant chaque nuit une sapinière, un vieil enfant à jamais domicilié dans un charbonnage. Et en la circonstance des charmeurs de louves et des dresseurs de gilles. Cette association de rêveurs, ces militants pour un réel moins réaliste s’appellent François Liénard et Daniel Daniel. Ils sont également partisans du poil à gratter et du coussin péteur dans les chapelles de l’art contemporain.

François Liénard

Sponsored Post Learn from the experts: Create a successful blog with our brand new courseThe WordPress.com Blog

WordPress.com is excited to announce our newest offering: a course just for beginning bloggers where you’ll learn everything you need to know about blogging from the most trusted experts in the industry. We have helped millions of blogs get up and running, we know what works, and we want you to to know everything we know. This course provides all the fundamental skills and inspiration you need to get your blog started, an interactive community forum, and content updated annually.

Quelques collages audregniens

Audregnies est un charmant petit village des Hauts-Pays dans le Hainaut, non loin de Roisin où venaient jadis en vacances Marthe et Emile Verhaeren. L’endroit est idéal pour y écrire des poèmes, faire des collages et vivre le temps de quelques saisons enchantées.

Eternelle jeunesse 2018
Eternelle jeunesse 2018

Dans les eaux de la peinture 2018
Dans les eaux de la peinture 2018

Les surfeuses 2018
Les surfeuses 2018

Sortir du bois II 2018
Sortir du bois II 2018

Phénomène paranormal 2018
Phénomène paranormal 2018

Le hipster 2018
Le hipster 2018

Space Odity 2018
Space Oddity 2018

L'espace pictural 2018
L’espace pictural 2018

Enlumineurs libres

Liénard Vague à l’âme 2017

Des singes se sont égarés dans les légumineuses partageant leur peau avec d’autres mammifères. Des femmes mélangent leurs organes entre l’Inde et l’Insulinde, des fruits nappent de leurs jus acidulés des cous, des seins, des chevilles, le désir même est palpable, ligoté avec les cordages des parallèles et des méridiens.

D’autres femmes d’autres époques ont des idées de révolution, elles maquillent leurs pensées secrètes, elles prennent le maquis au tréfonds de leur corps. Elles se voilent la face afin de mieux dévoiler leurs desseins, elles ont une foule d’idées en tête qui défile devant les ministères en fumée aux gouvernements déchus.

Une femme, encore une, sort du bois poursuivie par ses halliers, une autre a l’âme engloutie par une vague. Un mollusque terrorise de sa visque un petit village et toutes les vacances s’en trouvent brouillées à jamais. Une machine permet de dédoubler une montagne, peut-être la Sainte-Victoire où nage dans ses huiles vertes un petit poisson rouge.

Une petite voleuse a dérobé des bonbons et des cochons qu’elle cache sous sa jupe, une jeune fille de bonne famille est submergée par ses rêves, pétrifiée dans son avenir. Le pouvoir des mots et celui des images se disputent le royaume des idées dans un combat sans merci. Au même moment un jason songe à sa prochaine toison d’or pendant qu’un anonyme balaie la voie lactée.

Thierry Tillier, Luc Fierens, François Liénard et André Stas sont ces enlumineurs libres aux images bilingues. Au-delà de la composition – cela dit primordiale, il faut respecter points de vues, ombres et lumières et concordance des couleurs si l’on veut que ces visions soient crédibles –, le collage est un monde inventé, le nôtre transformé, enfin vivable.

Ernst Macks, conservateur du Musée de la Colle de Kleben.

(traduction : François Liénard)

Vernissage le 20 avril à partir de 18h

Exposition du 21 avril au 6 mai 2018

Ouvert les samedis et dimanches de 10 à 18h et sur rdv

Galerie La Part du Feu
Rue Saint-Ghislain, 55
1000 Bruxelles

Fierens La dolce guerriera 2014

Tillier Collage 2001

Stas La petite voleuse 1998